Définitions et notes explicatives

Système Centris

Le système Centris est la base de données informatisée la plus complète et la plus à jour sur les transactions immobilières. Il est régi par des règles précises auxquelles adhèrent tous les courtiers immobiliers de la province. Seuls les courtiers immobiliers membres d’une chambre immobilière y ont accès.

Source : FCIQ par le système Centris

Résidentiel

Comprend les catégories de propriétés suivantes : unifamiliale, copropriété, plex (immeubles locatifs de 2 à 5 logements) et fermette.

Nouvelles inscriptions

Nombre de nouveaux contrats de courtage dont la date de signature se situe à l’intérieur de la période visée.

Inscriptions en vigueur

Nombre d’inscriptions dont le statut est « en vigueur » le dernier jour du mois. Les données trimestrielles et annuelles correspondent à la moyenne des données mensuelles pour la période visée.

Nombre de ventes

Nombre de ventes effectuées au cours de la période visée. La date de vente correspond à la date de la promesse d’achat acceptée par les deux parties.

Volume des ventes

Montant de l’ensemble des ventes réalisées au cours de la période visée, exprimée en dollars ($).

Délai de vente moyen

Nombre moyen de jours écoulés entre la date de signature du contrat de courtage et la date de vente.

Taux de variation

Tous les taux de variation sont calculés par rapport à la même période de l’année précédente, en raison du caractère saisonnier des indicateurs liés au marché immobilier.

Prix de vente moyen

Valeur moyenne des ventes effectuées au cours de la période visée. Certaines transactions peuvent être exclues du calcul afin d’obtenir un prix moyen plus significatif.

Prix de vente médian

Valeur médiane des ventes effectuées au cours de la période visée. Le prix médian partage l’ensemble des transactions en deux parties égales : 50 % des transactions ont été effectuées à un prix inférieur et 50 % à un prix supérieur. Certaines transactions peuvent être exclues du calcul afin d’obtenir un prix médian plus significatif.

En bas de page : Le contenu de cette page est protégé par le droit d’auteur et est la propriété de la Fédération des chambres immobilières du Québec. Toute reproduction de l’information qui y figure, en tout ou en partie, directement ou indirectement, est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite du titulaire du droit d’auteur.

Inventaire

Correspond à la moyenne des inscriptions en vigueur au cours des 12 derniers mois.

Nombre de mois d’inventaire

Nombre de mois nécessaires pour écouler tout l’inventaire de propriétés à vendre, calculé selon le rythme des ventes des 12 derniers mois. Il est obtenu en divisant l’inventaire par la moyenne des ventes des 12 derniers mois. Ce calcul élimine les fluctuations dues au caractère saisonnier.

Par exemple, si le nombre de mois d’inventaire est de six, on peut dire qu’il fallait six mois pour écouler tout l’inventaire de propriétés à vendre. On peut également dire que l’inventaire correspondait à six mois de ventes. Il est important de noter que cette mesure est différente du délai de vente moyen.

Conditions du marché

Les conditions du marché sont définies par le nombre de mois d’inventaire. En raison de la façon dont ce dernier est calculé (voir plus haut), les conditions de marché reflètent la situation des 12 derniers mois.

Lorsque le nombre de mois d’inventaire se situe entre 8 et 10, le marché est équilibré, c’est-à-dire qu’il ne favorise ni l’acheteur, ni le vendeur. Dans un tel contexte, la croissance des prix est généralement modérée.

Lorsque le nombre de mois d’inventaire est inférieur à 8, le marché est favorable aux vendeurs. Dans un tel contexte, la croissance des prix est généralement élevée.

Lorsque le nombre de mois d’inventaire est supérieur à 10, le marché est favorable aux acheteurs. Dans un tel contexte, la croissance des prix est généralement faible et peut même être négative.

Mises en garde

  • Les statistiques sont basées sur les inscriptions en ventes Centris • Les statistiques sont basées sur les inscriptions en ventes Centris
  • Un prix moyen et un prix médian ne représente pas la valeur de chaque propriété mais celle d’un secteur entier.

Les prix médians et moyens ne reflètent pas nécessairement la valeur médiane ou moyenne de l’ensemble des propriétés d’un secteur, mais celle des propriétés vendues lors de la période visée. De la même façon, l’évolution du prix médian ou du prix moyen entre deux périodes ne reflète pas nécessairement l’évolution de la valeur de l’ensemble des propriétés d’un secteur. Il faut donc interpréter ces statistiques avec prudence, en particulier lorsque le nombre de transactions est faible.

Le contenu de cette page est protégé par le droit d’auteur et est la propriété de la Fédération des chambres immobilières du Québec. Toute reproduction de l’information qui y figure, en tout ou en partie, directement ou indirectement, est strictement interdite sans l’autorisation préalable écrite du titulaire du droit d’auteur.