Nouvelles > Les ventes résidentielles au Canada poursuivent leur chute en janvier

Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), les ventes résidentielles au Canada ont connu une baisse de 4 % en janvier 2019 par rapport au même mois de l’année précédente et ont affiché le plus faible taux pour le mois de janvier, depuis 2015.

« Les acheteurs sont encore en période d’ajustement à la suite du resserrement des règles hypothécaires introduites l’année dernière », selon la présidente de l’ACI, Barb Sukkau. « Toutefois, leurs répercussions sur les acheteurs varient par endroit, par type d’habitation et par segment de prix ».

Du côté des provinces, la Colombie-Britannique (-32,7 %), l’Alberta (-15,7 %) ont connu une baisse significative des ventes résidentielles comparativement à janvier 2018, tandis que le Québec (+15,5 %) et l’Ontario (+4,9 %) affichent une hausse.

Le prix moyen des maisons vendues au pays en janvier 2019 se situait à peine sous les 455 000 $, soit une baisse de 5,5 % comparativement au même mois l’année dernière. Si l’on exclut du calcul les marchés du Grand Vancouver et du Grand Toronto, les deux marchés les plus actifs et les plus chers au Canada, le prix moyen national baisse à juste un peu plus de 360 000 $.

En savoir plus sur cette nouvelle : Communiqué officiel de l’ACI