Archives > Archives nouvelles > Le marché immobilier québécois demeure vigoureux en septembre

L’automne s’amorce sur une note positive pour le marché immobilier québécois. Les chiffres provenant de la base de données provinciale Centris des courtiers indiquent que 6 226 ventes ont été enregistrées au mois de septembre dans l’ensemble de la province, une hausse de 7 % comparativement à septembre 2017.

Tel qu’observé depuis maintenant plusieurs mois, les copropriétés ont à nouveau enregistré la progression la plus importante alors que le nombre de transactions a fait un bond de 19 % en septembre dernier. Les ventes d’unifamiliales ont augmenté de 4 % alors que les plex (2- 5 logements) ont accusé un recul de 3 %.

Sur le plan géographique, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal a enregistré la hausse la plus importante, soit 8 %. Les RMR de Gatineau (+6 %), Sherbrooke (+5 %) et Trois-Rivières (+2 %) ont aussi affiché des résultats positifs. Le marché est demeuré stable à Québec alors qu’il a diminué de 20 % à Saguenay.

Le prix médian d’une maison unifamiliale vendue en septembre s’élevait à 247 500 $ pour l’ensemble de la province, un gain de 5 % comparativement à septembre 2017. Le prix médian des copropriétés s’élevait à 245 000 $, en hausse de 6 % par rapport à la même période l’an passé.

Voici le prix médian d’une propriété unifamiliale dans les 6 RMR en septembre 2018, accompagné de la variation par rapport au même mois de l’an passé :

  • Montréal : 336 000 $ (+7 %)
  • Gatineau : 255 000 $ (+14 %)
  • Sherbrooke : 255 000 $ (+39 %)
  • Québec : 245 000 $ (-2 %)
  • Saguenay : 175 500 $ (+6 %)
  • Trois-Rivières : 160 000 $ (+10 %)