Version anglaise
Version Web
test
Marché immobilier de la revente : les intentions d’achat des Québécois demeurent fermes

La FCIQ a dévoilé, le 8 février dernier, les résultats d’une enquête réalisée par la firme Léger sur les intentions d’achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec.
LIRE LA SUITE    >
Le marché canadien est de moins en moins vulnérable

La SCHL a récemment publié son Évaluation du marché de l’habitation pour le troisième trimestre de 2018. Cette évaluation se base sur quatre critères : la surchauffe, l’accélération de la croissance des prix, la surévaluation et la construction excessive.
LIRE LA SUITE    >
En janvier 2019, le marché immobilier de Saint-Jérôme connaît les conditions de marché les plus serrées depuis 2008

En janvier 2019, les ventes de propriétés résidentielles réalisées dans la ville de Saint-Jérôme par l’intermédiaire du système Centris des courtiers immobiliers ont connu une hausse de 21 % par rapport à la même période l’année dernière.
LIRE LA SUITE    >
Les taux d’intérêt ont nui à l’abordabilité au quatrième trimestre de 2018

Selon l’indice calculé par la Banque Nationale du Canada, l’abordabilité du logement canadien s’est détériorée au quatrième trimestre de 2018, pour un quatorzième trimestre de suite, en affichant la plus forte dégradation trimestrielle depuis plus d’un an.
LIRE LA SUITE    >
Les professionnels hypothécaires du Canada estiment que les tests de résistance utilisent les mauvais taux d’intérêt

Dans son rapport annuel sur l’état du marché hypothécaire résidentiel au Canada en 2018, l’organisme Professionnels hypothécaires du Canada constate que l’activité de revente a diminué de 11 % par rapport à 2017.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
Selon le Conference Board du Canada, la proportion de Québécois estimant que le moment est propice à la réalisation d’un achat important, tel qu’une propriété, était de 41 % en janvier, soit un point de pourcentage de plus que la proportion enregistrée le mois dernier. Il s’agit d’une remontée graduelle qui fait suite à un creux de l’indice en novembre, où il était tombé à 35%.
Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, en données désaisonnalisées, 4 299 600 emplois étaient occupés au Québec en janvier, soit une hausse de 16 400 emplois par rapport au mois précédent. Comparativement au mois de janvier de l’an dernier, il s’agit d’une hausse de 38 100 emplois. Le taux de chômage au Québec est redescendu très légèrement, à 5,4%.
Selon les données provisoires de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), 1 779 mises en chantier d’habitations ont eu lieu dans les centres de 10 000 habitants et plus au Québec en janvier 2019, soit une hausse de 17 % comparativement à la même période en 2018. Les régions métropolitaines de Trois-Rivières (+217 %) et de Montréal (+81 %) ont affiché de fortes hausses, tandis que les régions métropolitaines de Gatineau (-72 %) et de Sherbrooke (-87 %) ont connu les plus fortes baisses.
Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), les ventes résidentielles au Canada ont connu une baisse de 4 % en janvier 2019 par rapport au même mois de l’année précédente et ont affiché le plus faible taux pour le mois de janvier, depuis 2015. Le prix moyen des maisons vendues au pays en janvier 2019 se situait à peine sous les 455 000 $, soit une baisse de 5,5 % comparativement au même mois l’année dernière.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.