Version anglaise
Version Web
test
De plus en plus de propriétés se vendent au-dessus du prix demandé

La surenchère est en hausse depuis un an dans toutes les régions métropolitaines de la province et, sans surprise, ce sont dans les régions où le nombre de mois d’inventaire est le plus bas que ce phénomène est le plus répandu.
LIRE LA SUITE    >

Le taux utilisé pour établir l’admissibilité des emprunteurs hypothécaires est maintenant de 5,34 %

Le 9 mai dernier, la Banque du Canada a augmenté son taux hypothécaire de référence pour un terme de cinq ans.
LIRE LA SUITE    >


Bond spectaculaire du nombre de résidents non-permanents au Québec en 2017

Selon les données provisoires publiées par l’ISQ, le solde migratoire total (total des soldes international et interprovincial) a atteint 37 140 au Québec en 2017, en hausse par rapport aux 33 582 nouveaux arrivants enregistrés en 2016.
LIRE LA SUITE    >
Région de Québec : les ventes résidentielles gonflées à bloc en avril

Les ventes résidentielles enregistrées au système provincial Centris® des courtiers immobiliers ont fait un bond impressionnant de 25 % en avril dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec.
LIRE LA SUITE    >
Étude sur la disponibilité et le prix des terrains résidentiels à Montréal

La SCHL vient de publier une étude sur la disponibilité et le prix des terrains résidentiels vacants à Montréal, réalisée à partir de données de la Communauté métropolitaine de Montréal de 2014.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
Selon le Conference Board du Canada, la proportion de Québécois estimant que le moment est propice à la réalisation d’un achat important, telle une propriété, était de 42 % en mai, soit 2 points de pourcentage de plus qu’au mois dernier.
Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), les ventes résidentielles au Canada ont baissé de 13,9 % en avril 2018 par rapport au même mois de l’année dernière. La chute des ventes s’est notamment poursuivie dans les régions de Vancouver (-27 %) et de Toronto (-33 %). Le prix moyen réel des propriétés résidentielles MLS® vendues au pays en avril 2018 dépassait légèrement 495 000 $, ce qui représente une baisse de 11,3 % par rapport au même mois de l’année dernière.
Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, en données désaisonnalisées, l’emploi a reculé de 13 800 postes au Québec en avril par rapport au mois précédent. Néanmoins, comparativement au mois d’avril de l’année dernière, il s’agit d’une hausse de 72 800 emplois. Le taux de chômage au Québec a pour sa part diminué à 5,4 % le mois dernier.
Selon les données provisoires de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), les mises en chantier d’habitations dans les centres de 10 000 habitants et plus au Québec ont fait un bond de 36 % en avril 2018 comparativement à la même période en 2017. Les régions métropolitaines de Trois-Rivières (+169 %) et de Montréal (+59 %) ont affiché les plus fortes hausses.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.