Version anglaise
Version Web
test
Bilan 2017 et perspectives 2018 du marché immobilier résidentiel au Québec

En dépit des resserrements hypothécaires instaurés en octobre 2016 pour les emprunteurs, le marché immobilier résidentiel québécois a connu en 2017 une année remarquable.
LIRE LA SUITE    >
Cet article est réservé aux courtiers immobiliers

Les portraits immobiliers et sociodémographiques de 17 marchés régionaux

Le service Analyse de marché vous propose Marché régional, un nouvel outil qui présente de manière succincte, en deux pages, le portrait du marché immobilier, le contexte sociodémographique et les retombées de l’activité des courtiers immobiliers dans votre région.
LIRE LA SUITE    >
Marché immobilier résidentiel des Laurentides : plusieurs records établis en 2017

L’année 2017 se termine en force pour les quatre principales agglomérations des Laurentides : chacune a enregistré une hausse importante des ventes résidentielles. L’agglomération de Sainte-Agathe-des-Monts a connu une augmentation de 8 %, celles de Sainte-Adèle et de Saint-Sauveur, de 9 %, et celle de Mont-Tremblant, de 23 %.
LIRE LA SUITE    >
La performance du marché immobilier québécois se compare avantageusement à celle du reste du Canada en 2017

Fort d’une augmentation des ventes résidentielles de 6 % à l’échelle de la province en 2017 , le marché de la revente a été incontestablement dynamique au Québec. Est-ce le cas ailleurs au Canada? Selon les données de l’Association canadienne de l’immeuble, pour l’ensemble du pays, le nombre de ventes a reculé de 4 % l’an dernier.

LIRE LA SUITE    >
La Banque Nationale dresse un portrait rassurant de l’endettement au Canada

Le 11 janvier dernier, la Banque Nationale du Canada (BN) a publié une étude spéciale portant sur l’endettement des ménages. Par cette étude, elle tente de répondre à la question suivante : Les ménages canadiens sont-ils trop endettés?
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
La Banque du Canada (BdC) a annoncé le 17 janvier 2018 une hausse de 0,25 point de pourcentage du taux directeur pour le porter à 1,25 %. De plus, les six plus grandes banques canadiennes, le Mouvement Desjardins et plusieurs autres prêteurs hypothécaires ont haussé leur taux d’intérêt hypothécaire fixe pour les prêts à terme de 5 ans. Ainsi, les taux affichés sont passés de 4,99 % à 5,14 %, soit une hausse de 15 points de pourcentage.
Selon les données de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), 40 723 mises en chantier d’habitations ont eu lieu dans les centres de 10 000 habitants et plus au Québec en 2017, soit une augmentation de 25 % comparativement à l’année 2016. Les régions métropolitaines de Québec et de Montréal se sont démarquées, affichant chacune des augmentations de 39 % de leurs mises en chantier l’an dernier.
Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, en données désaisonnalisées, 4 285 900 emplois étaient occupés au Québec en décembre, soit une hausse de 26 900 par rapport au mois précédent. Comparativement au mois de décembre 2016, il s’agit d’un gain de 86 700 emplois. Dans la foulée, le taux de chômage au Québec affiche une baisse de 0,5 point de pourcentage et s’établissait à un taux exceptionnel de 4,9 %, en décembre 2017. Cela représente le plus faible taux de chômage enregistré depuis que les données sont publiées, soit depuis janvier 1976.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.