Version anglaise
Version Web
test
Le Québec affiche une légère hausse du taux de propriété, contrairement à l’ensemble du Canada

Selon les dernières données du Recensement de 2016, publiées par Statistique Canada en octobre dernier, 61,3 % des ménages québécois étaient propriétaires de leur logement en 2016.
LIRE LA SUITE    >
Cet article est réservé aux courtiers immobiliers

Prix demandé : mieux vaut faire preuve de souplesse!

Il vous est sûrement arrivé de modifier le prix d’une de vos propriétés inscrites. Dans l’ensemble des régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province, plus d’une propriété sur trois vendue en 2017 a vu son prix demandé être révisé à la baisse au moins une fois avant de trouver preneur.
LIRE LA SUITE    >

N’oubliez pas de vous inscrire à nos conférences Fenêtre sur le marché
qui auront lieu en décembre

test
MONTRÉAL - 7 décembre
Inscrivez-vous
QUÉBEC - 12 décembre
Inscrivez-vous
Les conférences Fenêtre sur le marché reviennent dès cet automne

Nos conférences sur les perspectives du marché immobilier ayant été repositionnées à l’automne, elles reviendront dès le 7 décembre 2017 à Montréal et le 12 décembre 2017 à Québec. Marquez dès maintenant ces dates à votre agenda.

En dépit des resserrements hypothécaires survenus à l’automne 2016, le marché immobilier québécois s’est accéléré en 2017. Il est supporté, entre autres, par un marché de l’emploi et une économie en pleine effervescence ainsi qu’une confiance des consommateurs gonflée à bloc. Cependant, dans quelle mesure la remontée des taux d’intérêt amorcée cet été influencera-t-elle le marché immobilier en 2018? Poursuivra-t-il sur sa lancée? Nos experts tenteront de vous éclairer.

Cliquez sur la bannière ci-dessus afin de consulter le programme détaillé de cet événement et vous y inscrire.
Effervescence du segment de l’unifamiliale dans l’agglomération de Saint-Hyacinthe

L’agglomération de Saint-Hyacinthe a enregistré plus de 450 ventes résidentielles depuis le début de l’année (de janvier à octobre). Comparativement à la même période de l’année précédente, cela représente une hausse de 2 %.
LIRE LA SUITE    >
Le marché immobilier montréalais en bonne position, malgré une érosion de l’abordabilité

En novembre, la Banque Royale du Canada (RBC) a publié son dernier bilan de santé du marché immobilier canadien. Les récentes hausses de taux d’intérêt de la Banque du Canada, les nouvelles politiques en matière d’immobilier ainsi qu’un nouveau resserrement des règles visant les hypothèques non assurées ...
LIRE LA SUITE    >
Baisse généralisée des taux d’inoccupation des appartements locatifs au Québec

La SCHL vient de publier, le 28 novembre, les résultats de sa dernière enquête sur le marché locatif. Au Québec, le taux d’inoccupation des appartements locatifs d’initiative privée a diminué d’un point de pourcentage, passant de 4,4 % en octobre 2016 à 3,4 % en octobre 2017.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
Selon l’enquête sur la population active de Statistique Canada, en données désaisonnalisées, 4 242 800 emplois étaient occupés au Québec en octobre, soit une hausse de 18 400 postes par rapport au mois précédent. Comparativement au mois d’octobre de l’an dernier, il s’agit d’un gain de 66 500 emplois. Le taux de chômage au Québec a augmenté de 0,1 point de pourcentage, s’établissant à 6,1 %, en octobre 2017.
Selon les données provisoires de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), 4 604 mises en chantier d’habitations ont eu lieu dans les centres de 10 000 habitants et plus au Québec en octobre 2017, soit une augmentation de 67 % comparativement à la même période en 2016. Quatre régions métropolitaines de recensement (RMR) de la province ont vu leur nombre de mises en chantier diminuer en octobre; Gatineau (-71 %), Québec (-24 %), Sherbrooke (-3 %) et Saguenay (-9 %). D’autre part, les mises en chantier de la RMR de Trois-Rivières ont augmenté de 63 % pendant que celles de Montréal ont plus que doublé.
Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), 40 288 propriétés résidentielles ont changé de mains au Canada en octobre 2017, soit une diminution de 4,3 % par rapport au mois d’octobre 2016. Cette baisse représente un septième recul consécutif des ventes pour le Canada. Le prix moyen réel des propriétés vendues par l’entremise du système MLS® au Canada en octobre 2017 s’élevait à 506 000 $, ce qui représente une augmentation de 5 % par rapport au même mois de l’année dernière.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.