Version anglaise
Version Web
test
Le Mot de l'économiste fait relâche durant la période des vacances. De retour en septembre.
Bilan de mi-année : les plus fortes hausses de ventes et de prix

Six mois se sont déjà écoulés depuis le début de l’année et le marché immobilier en a surpris plusieurs par son activité plutôt faste. Je vous propose donc, dans un premier temps, un palmarès semi-annuel des municipalités et arrondissements qui ont connu les plus fortes hausses de ventes et de prix, ainsi que les diminutions les plus importantes de l’offre.
LIRE LA SUITE    >
Début d’année faste pour le marché immobilier de l’agglomération de Mont-Tremblant

Depuis le début de l’année 2017 (de janvier à juin), l’agglomération de Mont-Tremblant a enregistré 219 ventes résidentielles, soit 16 % de plus qu’au cours des six premiers mois de 2016.

LIRE LA SUITE    >

 
Première hausse du taux directeur en sept ans

Après plusieurs mois de rumeurs et d’anticipations, la Banque du Canada (BdC) a finalement augmenté son taux directeur à 0,75 %. Il s’agit de la première augmentation en sept ans et plusieurs soutiennent que cette hausse est le signe que l’économie canadienne va bon train.
LIRE LA SUITE    >

Vers d’autres mesures d’encadrement en matière de souscription de prêts hypothécaires résidentiels

Le 6 juillet dernier, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a soumis pour consultation une nouvelle version de la ligne directrice B-20, qui encadre les pratiques et procédures de souscription de prêts hypothécaires résidentiels s’appliquant à toutes les institutions financières fédérales.
LIRE LA SUITE    >
Bilan positif des emprunteurs hypothécaires

Bien que l’économie canadienne connaisse une forte croissance et une hausse de l’emploi non négligeable, plusieurs s’inquiètent de l’endettement des ménages canadiens, qu’ils qualifient de talon d’Achille du système financier.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
Selon l’enquête sur la population active de Statistique Canada, l’emploi a poursuivi sa belle lancée en juin au Québec, où 28 300 postes ont été créés. Par rapport au mois de juin 2016, 121 700 emplois supplémentaires étaient occupés au Québec. Le taux de chômage s’est quant à lui maintenu à 6,0 %.
Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), 52 721 propriétés résidentielles ont changé de mains au Canada en juin 2017, soit une diminution de 11,4 % par rapport au même mois en 2016. La baisse des ventes est principalement attribuable au marché de Toronto. Le prix moyen des propriétés résidentielles est demeuré plutôt stable (+0,4 %) à 504 458 $.
Selon le Conference Board du Canada, la proportion de Québécois estimant que le moment est propice pour réaliser un achat important, telle une propriété, a augmenté en juin à 41 %, soit une hausse de 2 points de pourcentage par rapport au mois de mai. Ce résultat est également supérieur à la moyenne des cinq dernières années (33 %).
Consultez notre tableau de bord économique.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.