Version anglaise
Version Web
test
Portrait actuel des frais de copropriété au Québec

La Fédération des chambres immobilières du Québec,a étudié pour la toute première fois les frais de copropriété d’unités divises dans les différentes régions métropolitaines de la province. Cette étude s’appuie sur les transactions réalisées entre le 1er mai 2015 et le 30 avril 2016 sur le système Centris® des courtiers immobiliers.
LIRE LA SUITE    >
test
Cet article est réservé aux courtiers immobiliers

X, Y ou boomers : Qui seront les plus actifs sur le marché immobilier au cours des cinq prochaines années?

Avec le vieillissement de la population, il devient de plus en plus intéressant de voir comment sont répartis les futurs acheteurs selon leur âge et leurs besoins.

LIRE LA SUITE    >

Les « Tanguy » se multiplient

Le 15 juin dernier, Statistique Canada a publié une étude sur la diversité parmi les jeunes adultes qui vivent avec leurs parents.
LIRE LA SUITE    >

Hausse du nombre de dossiers d’insolvabilité déposés par des consommateurs

Récemment, le Bureau du surintendant des faillites Canada a publié les statistiques sur l’insolvabilité au Canada pour le mois de mars.
LIRE LA SUITE    >
Forte progression du marché de la revente à Magog jusqu’ici en 2016

Un total de 160 transactions résidentielles ont été réalisées dans la ville de Magog de janvier à mai 2016, soit une progression de 27 % par rapport aux cinq premiers mois de 2015.
LIRE LA SUITE    >
À quel point les Québécois sont-ils vulnérables à une hausse de taux d’intérêt?

Desjardins a publié, le 2 juin dernier, une étude qui a pour but de mesurer la vulnérabilité des ménages québécois face à une hausse éventuelle des taux d’intérêt. Tout d’abord, il faut mentionner que le Québec est en meilleure posture que la moyenne canadienne et que l’Ontario.
LIRE LA SUITE    >

Bilan des hypothèques légales au Québec en 2015

La firme JLR a publié le 24 mai dernier une étude portant sur les hypothèques légales. Une hypothèque légale offre une garantie au créancier contre le non-paiement d’un débiteur grâce à un bien immobilier.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
Selon l’enquête sur la population active de Statistique Canada, en données désaisonnalisées, 4 122 000 emplois étaient occupés au Québec en mai, soit une hausse de 21 600 postes par rapport au mois précédent. Comparativement au mois de mai de l'an dernier, il s’agissait d'un gain de 18 200 emplois. Le taux de chômage au Québec était de 7,1 % en mai, soit une diminution de 0,4 % par rapport au mois passé.
Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), 61 097 propriétés résidentielles ont changé de mains au Canada en mai 2016, soit une hausse de 10 % par rapport au même mois en 2015. Cela représente une 16e hausse mensuelle consécutive des ventes résidentielles au pays. Selon l'ACI, le prix moyen des propriétés vendues au Canada par l’entremise du système MLS® en mai 2016 s'élevait à 509 460 $, ce qui représente une augmentation de 13 % par rapport à mai 2015. Toutefois, l'ACI souligne que ce gain est influencé par les fortes hausses de prix dans les marchés du Grand Vancouver (+17 %) et du Grand Toronto (+16 %), qui sont les plus chers au Canada.
La Banque du Canada (BdC) a annoncé le 25 mai dernier qu’elle maintenait son taux directeur à 0,5 %. Notons que le taux directeur est passé de 0,75 % à 0,5 % au mois de juin 2015. Cette décision faisait suite à une forte baisse des cours pétroliers. La Banque du Canada prévoit des résultats plus faibles qu'anticipés au deuxième trimestre en raison des feux dévastateurs en Alberta qui ont limité la production de pétrole. Par contre, l'économie devrait reprendre de la vigueur lors du troisième trimestre avec la reconstruction et la relance de la production pétrolière.
Consultez notre tableau de bord économique.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.