Version anglaise
Version Web
test
4 % des Québécois envisagent sérieusement d'acheter une propriété au cours de la prochaine année

La Fédération des chambres immobilières du Québec, en partenariat avec Le Fonds immobilier de solidarité FTQ et l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ), a mandaté la firme Léger pour effectuer un sondage auprès des Québécois...
LIRE LA SUITE    >
test
Cet article est réservé aux courtiers immobiliers

Une fois, deux fois, trois fois, vendu!

Cette fois, j’attire votre attention sur la proportion de surenchères qui a augmenté récemment…

LIRE LA SUITE    >

Salaberry-de-Valleyfield : essor du marché de la revente à ce jour en 2016

Un total de 197 transactions résidentielles ont été réalisées dans l’agglomération de Salaberry-de-Valleyfield de janvier à avril 2016, soit une progression de 17 % par rapport aux quatre premiers mois de 2015.
LIRE LA SUITE    >
La situation financière des Québécois demeure saine selon Desjardins

Desjardins Études économiques a publié en mai une Mise à jour sur la situation financière des ménages au Québec.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
Selon Statistique Canada, une légère croissance de 1 800 postes a été observée sur le marché de l’emploi québécois au cours de la période de douze mois se terminant en avril. Plus particulièrement, 5 600 postes à temps plein ont été gagnés, tandis que l’emploi à temps partiel a affiché des pertes de 3 800 postes. Le taux de chômage est quant à lui demeuré stable par rapport au mois précédent, s'élevant à 7,5 %.
Selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), un nombre record de 57 669 propriétés résidentielles ont changé de mains au Canada en avril 2016, soit une hausse de 10 % par rapport au même mois en 2015. Cela représente une 15e hausse mensuelle consécutive des ventes résidentielles au pays. Le prix moyen des propriétés vendues au Canada en avril 2016 s'élevait à 508 097 $, ce qui représente une augmentation de 13 % par rapport à avril 2015. Toutefois, ce gain est grandement influencé par les fortes hausses de prix dans les marchés des régions du Grand Vancouver (+21 %) et du Grand Toronto (+16 %), où les propriétés sont les plus chères au Canada.
Le produit intérieur brut (PIB) réel a accusé un léger recul de 0,1 % en février à la suite de quatre hausses mensuelles consécutives. La production des industries productrices de services est demeurée stable, alors que les industries productrices de biens ont affiché une baisse à ce chapitre.
La Banque du Canada (BdC) a annoncé le 25 mai dernier qu’elle maintenait son taux directeur à 0,5 %. Celui-ci était passé de 0,75 % à 0,5 % en juin 2015 dans la foulée des fortes baisses des cours pétroliers. La Banque du Canada prévoit des résultats plus faibles qu'anticipés au deuxième trimestre en raison des feux dévastateurs en Alberta qui ont limité la production de pétrole. Par contre, l'économie devrait reprendre de la vigueur lors du troisième trimestre avec la reconstruction et la relance de la production pétrolière.
Consultez notre tableau de bord économique.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.