Version anglaise
Version Web
test
Nouveau regard sur la revente de maisons intergénérationnelles

La population vieillissante demeure un facteur omniprésent qui influencera sans doute l’évolution de la cohabitation intergénérationnelle au cours des prochaines années. Alors que la population âgée de 65 ans et plus compte pour 18 % de la population québécoise
LIRE LA SUITE    >
test
Cet article est réservé aux courtiers immobiliers

Retour vers un marché de vendeur?

Depuis l’automne, on assiste à une diminution du nombre de propriétés à vendre dans plusieurs centres urbains de la province, ce qui marque un point de retournement après cinq années…
LIRE LA SUITE    >
Trimestre record sur le marché immobilier résidentiel de l’agglomération de Joliette

Le marché immobilier de Joliette a amorcé l’année en force avec un record de ventes pour un premier trimestre.
LIRE LA SUITE    >
Les investisseurs étrangers de plus en plus présents sur le marché immobilier canadien

Les propriétaires étrangers auraient pris de l’importance au Canada en 2015. Selon un rapport récent de la SCHL, la part des copropriétés appartenant à des investisseurs étrangers diffère sensiblement...
LIRE LA SUITE    >
Les premiers acheteurs canadiens sont prudents et bien informés, selon Genworth

Les résultats de l’Étude sur l’accession à la propriété de Genworth Canada 2015 ont été publiés au mois d’avril à la suite d'un sondage en ligne mené auprès de 1 800 Canadiens.
LIRE LA SUITE    >
Voici quelques points à retenir sur la conjoncture économique récente :
La Banque du Canada (BdC) a annoncé le 13 avril dernier qu’elle maintenait son taux directeur à 0,5 %. Les prix du pétrole et des autres produits de base ont remonté, mais demeurent en dessous des moyennes historiques, ce qui continue de peser sur les perspectives de croissance de la Banque du Canada. Toutefois, les mesures budgétaires annoncées dans le budget fédéral en mars dernier auront une incidence positive appréciable sur le PIB. La Banque prévoit maintenant que la croissance du PIB réel s’établira à 1,7 % en 2016, à 2,3 % en 2017 et à 2,0 % en 2018.
Selon les données provisoires de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), 5 087 mises en chantier d’habitations ont eu lieu dans les centres de 10 000 habitants et plus au Québec au cours des trois premiers mois de l’année, soit une hausse de 27 % comparativement à la même période en 2015. Seules les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Québec et de Saguenay ont affiché une baisse à ce chapitre.
Selon le National Association of Realtors (NAR), le nombre de transactions sur le marché résidentiel américain a augmenté de 5,1 % en mars par rapport au mois précédent pour atteindre 5,33 millions en rythme annualisé et désaisonnalisé. Le prix médian, tous types de propriétés confondues, s'est élevé à 222 700 $, soit une hausse de 5,7 % sur douze mois.
Consultez notre tableau de bord économique.
Pour ne pas manquer la sortie des indicateurs économiques qui influencent l’activité sur le marché immobilier au Québec, suivez-nous sur Twitter ou sur Facebook.