Nouvelles > Le Québec affiche une légère croissance du taux de propriété

Statistique Canada a diffusé les données du Recensement de 2016 sur les taux de propriété canadiens le 25 octobre dernier. Avec un taux de propriété de 61,3 % en 2016, le Québec affiche une hausse à ce chapitre depuis les dix dernières années, tandis que l’Ontario, la Colombie-Britannique et les provinces de l’Atlantique subissent une diminution du taux de propriété pour cette même période. Malgré cette croissance, le Québec occupe le dernier rang des provinces canadiennes pour le taux de propriété.

En ce qui concerne les régions métropolitaines de recensement (RMR), tous les taux de propriété des RMR du Québec pour l’année 2016 se situent en dessous de la moyenne nationale.

Selon Statistique Canada, le taux de propriété serait fortement lié à l’âge. Pour l’ensemble du Canada, ce sont les personnes de 55 à 64 ans qui affichent le plus haut taux de propriété en 2016, soit de 76,3 %, et les personnes de 20 à 34 ans qui affichent le plus faible taux de propriété, avec un taux de 43,6 %. L’organisme prend également soin de mentionner que les « milléniaux » affichent un taux de propriété plus faible que les baby-boomers lorsqu’ils avaient le même âge. En 2016, les personnes âgées de 30 ans affichent un taux de propriété de 50,2 %, comparativement au taux de 55,5 % pour les baby-boomers en 1981.

Cliquez ici pour consulter le communiqué de Statistique Canada.