Nouvelles > Quand l’immobilier va, la confiance va… et vice-versa

Le marché de l’emploi, les taux d’intérêt hypothécaires et le bilan migratoire sont souvent considérés comme les principaux déterminants du marché immobilier. Or, il est à se demander si la confiance des consommateurs est elle aussi un déterminant du marché immobilier ou si celle-ci est tout simplement influencée par les mêmes facteurs.

La confiance des consommateurs, et plus précisément le sous-indice se rapportant au marché immobilier, est une variable intéressante à surveiller puisqu’elle semble étroitement liée au marché immobilier.

Depuis le début de 2015, au Québec, on observe un niveau de confiance supérieur à la moyenne des dix dernières années, ainsi qu’une tendance à la hausse de cette confiance. Plus récemment, la proportion de Québécois qui croient le moment propice à l’achat d’une propriété a dépassé les 40 % neuf fois au cours des 17 derniers mois, soit des proportions inédites depuis l’été de 2005. En parallèle, sur le marché immobilier, les ventes et les prix des propriétés ont retrouvé le chemin de la croissance au Québec : les ventes résidentielles ont augmenté de 5 % en 2015 et en 2016 et affichent la même progression depuis le début de 2017. La croissance du prix moyen pondéré provincial s’est aussi raffermie au cours des deux dernières années, avec des progressions de 3 % en 2016 et de 4 % de janvier à septembre 2017.

La corrélation entre les ventes désaisonnalisées Centris® et le sous-indice de la confiance se rapportant à l’immobilier est de 0,46, soit une corrélation jugée modérée. Cette corrélation ne varie pas lorsque la confiance et les ventes sont décalées d’un mois, et elle diminue si les périodes s’éloignent davantage. Il n’est donc pas faux de conclure que les ventes et la proportion de Québécois jugeant le moment propice à l’achat d’une propriété suivent les mêmes tendances, et ce, en même temps. La confiance des consommateurs viendra donc confirmer qu’une bonne performance du marché immobilier n’est pas fortuite lorsque la confiance se porte bien.

Pour en apprendre davantage sur les liens tissés entre la confiance des consommateurs et le marché immobilier québécois, cliquez ici.