Slider accueil > LA FÉDÉRATION DES CHAMBRES IMMOBILIÈRES DU QUÉBEC DEMANDE UN ENCADREMENT JUSTE ET ÉQUITABLE DU COURTAGE IMMOBILIER

La FCIQ et les 13 000 courtiers immobiliers du Québec demandent au gouvernement de modifier la définition de l’acte de courtage afin que tous les professionnels qui fournissent des conseils en se présentant comme des spécialistes de l’immobilier soient soumis aux mêmes règles. Lire le communiqué de presse.