Le bulletin éléctronique de la Fédération des chambres immobilières du Québec

Publié le 21 octobre 2015

La Banque du Canada laisse son taux directeur inchangé à 0,5 %

La Banque du Canada (BdC) a annoncé aujourd’hui qu’elle maintenait son taux directeur à 0,5 %. Notons que le taux directeur est passé de 1 % à 0,75 % au mois de janvier et de 0,75 % à 0,5 % au mois de juin. Cette décision faisait suite à une forte baisse des cours pétroliers.

L’inflation mesurée par l’IPC s’établit près de la limite inférieure de la fourchette de maîtrise de l’inflation et évolue selon les perspectives de la Banque du Canada. L’économie canadienne continue de s’ajuster à la baisse des prix de l’énergie et des autres produits de base, ce qui a amené la Banque du Canada à revoir légèrement à la baisse ses prévisions de croissance pour 2016 et 2017.

Toutefois, l’activité économique au pays a repris de la vigueur en juillet et demeure soutenue par les secteurs hors ressources et par les dépenses des ménages, qui devraient continuer de progresser au cours des prochains mois.

Le graphique 1 présente l’évolution du taux cible du financement à un jour.

Source : Banque du Canada

La prochaine décision concernant le taux directeur sera rendue publique le 2 décembre 2015.

Pour consulter le communiqué officiel de la Banque du Canada, cliquez ici.


Précisions sur le taux directeur de la Banque du Canada

Le taux de financement à un jour, communément appelé taux directeur, correspond au taux auquel les grandes institutions financières canadiennes se prêtent des fonds pour une durée d’un jour. Ce taux, fixé par la Banque du Canada, lui permet, grâce au mécanisme de transmission de la politique monétaire, d’influencer à plus ou moins long terme le niveau de l’activité économique et de l’inflation. À moins de circonstances exceptionnelles, le conseil de direction de la Banque du Canada fixe ce taux huit fois par an lors de réunions préétablies. Le federal fund rate, qui est fixé par la Réserve fédérale américaine, est l’équivalent du taux directeur de la Banque du Canada aux États-Unis.

Pour en savoir plus sur la politique monétaire au Canada, cliquez ici.

Le taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec

La Banque du Canada, de par les décisions qu’elle prend sur l’évolution du taux directeur, influence de manière indirecte le marché de la revente au Canada et au Québec. Toute variation du taux cible du financement à un jour se répercute généralement sur les autres taux d'intérêt, dont les taux hypothécaires à court terme et les taux hypothécaires variables, qui sont des déterminants importants du niveau d’activité du marché de la revente au Québec.


 
 


Commentaires et suggestions?