Le bulletin éléctronique de la Fédération des chambres immobilières du Québec

Publié le 26 octobre 2015

Troisième recul consécutif de la confiance des consommateurs en octobre

Veuillez noter que la méthodologie utilisée par le Conference Board pour calculer l’indice de confiance des consommateurs a changé. Les données mensuelles à partir de 2002 ont également été redressées. Pour en savoir plus (anglais seulement), cliquez ici.

Selon le Conference Board du Canada, l'indice global de confiance des consommateurs québécois a diminué pour un troisième mois consécutif en octobre 2015. Après avoir reculé de 8,7 points en septembre, l’indice a fléchi de 3,6 points ce mois-ci pour s’établir à 92,8.

Source : Conference Board du Canada

La proportion de Québécois estimant que le moment est propice pour réaliser un achat important, telle une propriété, a toutefois légèrement augmenté en octobre pour s’établir à 35,1 %. Il s’agit notamment d’un résultat supérieur à la moyenne des dix dernières années. Le graphique ci-dessous présente l’évolution de cet indicateur.

Source : Conference Board du Canada

 


Précisions sur l’indice de confiance des consommateurs

L’indice de confiance des consommateurs est mesuré par le Conference Board du Canada, qui réalise tous les mois une enquête auprès des ménages canadiens. Comme son nom l’indique, l’indice mesure le niveau d’optimisme des consommateurs en ce qui concerne la conjoncture économique. Quatre questions composent l’enquête : les deux premières portent sur la perception qu’ont les répondants de leur situation financière actuelle et future; la troisième question s’intéresse à la perception des répondants quant à l’évolution à court terme du marché du travail; et finalement, la quatrième question mesure la part des ménages qui considèrent que le moment est propice à la réalisation d’un achat majeur, comme une propriété ou tout autre bien important.

Chaque mois, le Conference Board publie, pour l’ensemble du Canada ainsi que pour chaque province, un indice global (dont l’année de base est 2014) et les quatre sous-indices.

L’indice de confiance des consommateurs et le marché de la revente au Québec

Le marché de la revente au Québec est plus particulièrement sensible à l’évolution, pour la province, du sous-indice correspondant à la quatrième question. Cette question vise à savoir directement si les consommateurs québécois jugent le moment propice à l’achat d’un bien important, telle une propriété. Ce sous-indice est donc un indicateur contemporain et direct de l’activité sur le marché de la revente au Québec.


 
 


Commentaires et suggestions?